Chargement Évènements

Calendrier des événements

  • Cet évènement est passé

Théâtre Gaojia

 

Le théâtre Gaojia, aussi dénommé théâtre Gejia, ou « théâtre à neuf rôles », est issu de Quanzhou dans le Fujian, inscrit sur la liste 1 du patrimoine culturel immatériel national. Le théâtre Gaojia, dérivé d’une parade déguisée incarnant les héros des montagnes Liang sur démonstrations de techniques de combat en vogue dans les campagnes du sud du Fujian datée de la fin de la dynastie Ming, est parmi les théâtres du sud du Fujian le genre le plus répandu et au plus large public, diffusé avec la diaspora chinoise jusqu’en Asie du Sud-Est. Les représentations de théâtre Gaojia se subdivisent en trois grandes catégories « pièces au souffle majestueux » (pièces de palais et batailles), « pièces de la belle et du lettré », « pièces du bouffon et du jeune personnage féminin » ; les intrigues mettant en scène combat, bouffon et jeune femme, ou cas judiciaires sont les plus nombreuses. Le répertoire Gaojia compte plus de neuf cents œuvres. Les rôles, à l’origine personnages masculin, féminin et bouffon, ont par la suite été augmentés successivement des visage peint, personnage féminin secondaire, personnage masculin secondaire, auxiliaire d’âge moyen, visage peint du Nord et de deux rôles divers. La musique et les intonations du théâtre Gaojia correspondent à celles du théâtre chinois méridional, les instruments de musique se distinguent selon genres lettré et guerrier.

Compagnie du théâtre Gaojia de la municipalité Quanzhou

 

La Compagnie du théâtre Gaojia de la municipalité Quanzhou est considérée par la municipalité comme modèle de « la zone expérimentale de protection environnementale de la culture du sud du Fujian ». La Compagnie du théâtre Gaojia de la municipalité Quanzhou a été fondée en 1951. Depuis sa création elle a reçu l’attention et les éloges des dirigeants nationaux, l’art de l’interprétation du personnage du bouffon du théâtre Gaojia loué pour atteindre « des sommets d’excellence », la pièce du répertoire classique Promu de trois grades d’affilée qualifiée de « perle claire des mers du sud ». Cette dernière est intégrée en 1993 au Recueil des dix grandes comédies contemporaines chinoises, en 2007 la réinterprétation de la pièce reçoit la plus haute distinction au Festival du théâtre chinois. La réédition de la pièce historique Ballade du grand fleuve qui participe aux Représentations nationales d’échange des théâtres locaux de Chine est prix de la pièce d’excellence. En 2011 les acteurs de la Compagnie sont lauréats de la Fleur de prunus avec l’interprétation de Zhao Jun aux frontières.

 

Promu de trois grades d’affilée

 

À la fin de la dynastie Ming sous le règne Chongzhen, le peu fiable Jia Fugu incité par un physiognomoniste se rend à la capitale passer les concours ; le puissant fonctionnaire Wei Zhongxian le prenant pour un talent le fait accompagner sur le lieu d’examen. Les examinateurs qui le croient proche de Wei le classent nouveau premier. Au banquet des élites, considéré par l’empereur comme éminent lettré, il est nommé rédacteur à l’Institut de la Forêt des Plumes Célestes. Pour fêter l’anniversaire de Wei Zhongxian, Jia Fugu demande à la talentueuse Zhen Sixue de rédiger en son nom des sentences parallèles. Zhen par le truchement de l’écrit dénonce un sombre projet d’usurpation du trône dont Wei serait l’instigateur, Jia contre toute attente offre le présent à Wei. L’empereur décrète la mise à mort de Wei Zhongxian, Jia Fugu est jugé complice. Le Premier ministre loue Jia pour avoir rédigé les sentences exposant le traître, l’empereur fait par suite promouvoir ce dernier de trois grades successifs et proclamer l’union en mariage de Zhen et de Jia. Zhen Sixue requiert une rencontre de composition littéraire en présence de Jia Fugu, sur place elle dénonce la laide bande de souverain obscurci et de sujets serviles, incapables et fourbes puis exaspérée s’en va.

 

Principaux interprètes

 

Chen Jiangfeng (Jia Fugu)
Acteur de grade 1 à l’échelon national, héritier représentatif du patrimoine culturel immatériel, il est disciple du célèbre interprète du rôle de bouffon du théâtre Gaojia, Li Zhenrui, et du metteur en scène de théâtre de grade 1 à l’échelon national, Lü Zhongwen. Actuellement acteur et metteur en scène de la Compagnie du théâtre Gaojia de la municipalité Quanzhou ; voix résonante et diction poétique au style dégagé dans le portrait raffiné de personnages divers, il a interprété avec succès de multiples rôles parmi lesquels le clown en vêtement d’officiels Jia Fugu dans Promu de trois grades d’affilée, le bouffon Guan Fu dans Guan Fu envoyé, ou le bouffon en haillons Li Niujiao dans Wang Jinluan offre sacrifice sur le terrain d’exécution. Il est prix de l’interprétation à la Rencontre du théâtre de la province Fujian ; au Festival du théâtre chinois Promu de trois grades d’affilée est meilleure pièce et meilleure chorégraphie ; il s’est plusieurs fois produit dans le cadre d’importantes manifestations culturelles d’accueil des dirigeants chinois.

 

Chen Juanjuan (Zhen Sixue)
Acteur de grade 1 à l’échelon national, remarquable rôle du personnage féminin de la Compagnie, interprète héritière dans la catégorie Protection du patrimoine culturel immatériel à l’échelon national. Elle a joué de nombreux rôles différents de pièces classiques du répertoire Gaojia parmi lesquels Zhen Sixue dans Promu de trois grades d’affilée, Mei Juan dans Guan Fu envoyé, Dame Hei dans Jing De reçoit le sceau, ou concubine Zhuang dans Voile solitaire par vent et pluie. Jeu élégant, voix douce et suave, claire diction dans la pratique d’un large répertoire elle interprète des personnages variés dont les portraits aussi vrais que nature révèlent un potentiel artistique puissant. Wang Zhaojun dans la pièce Zhaojun aux frontières, elle est lauréate de la Fleur de prunus du théâtre chinois.

 

Wu Jiasong (Wei Zhongxian)
Inspiré des maîtres Chen Ziliang et Wu Yuansong, il révèle voix forte et profonde, technicité de gestuelle, évocation subtile des sentiments, allure libre et aisée, diction lyrique. Dans le récit il favorise articulation soutenue et rythmique poétique. Son personnage du probe et sincère Bao Zheng dans les pièces Ancêtre des Song, schéma du dragon ; Cas étrange au palais Song et Char impérial a été loué de « seigneur Bao vivant ». En 2007 dans la nouvelle version de Promu de trois grades d’affilée primée meilleure pièce et meilleure chorégraphie au Festival du théâtre chinois, il interprète le rôle de Wei Zhongxian. Il a été plusieurs fois primé au Concours des jeunes acteurs de la province Fujian.

 

Informations pratiques

Vendredi 30 novembre 2018 à 20:30

Théâtre 71 - Scène Nationale de Malakoff

3, place du 11 Novembre 92240 Malakoff

T +33 (0)1 55 48 91 00

 

Ouverture de la billetterie Ven. 26 octobre 2018

www.theatredelaville-paris.com

www.theatre71.com

Galerie photo

À voir


Autres événements

Mûrier à papier et encre riment le Zhejiang
Mûrier à papier et encre riment le Zhejiang Du 17 au 21 décembre 2018
Go Lala Go ! 2
Go Lala Go ! 2 Samedi 22 décembre 2018 à 15:00
Une vie simple
Une vie simple Samedi 12 janvier 2019 à 15:00