Centre

En avril 2001, le vice-Premier ministre chinois Li Lanqing en visite officielle en France et le Ministre français des affaires étrangères Hubert Védrine ratifiaient une convention sur le projet d’ouverture d’un centre culturel chinois en France et d’un centre culturel français en Chine. En novembre 2002, la Chine et la France signaient l’accord bilatéral portant sur la création et les statuts des centres culturels. Le 29 novembre 2002 le Centre culturel de Chine était officiellement établi à Paris sur la rive gauche à l’emplacement de l’ancienne demeure du comte de Montesquieu. Premier centre culturel fondé par la Chine dans un pays européen, le Centre culturel de Chine à Paris a pour mission de contribuer au développement des échanges et de la coopération culturels, fenêtre auprès du public ouverte sur la connaissance mutuelle.

 
 
Le Centre est sis à l'angle du boulevard de la Tour-Maubourg et du quai d'Orsay dans le VIIe arrondissement, entre l’Hôtel des Invalides et la Tour Eiffel sur les bords de Seine face au Grand Palais et au Petit Palais. Ses 4000 m² de superficie se déploient à travers deux édifices séparés d’une cour. L’élégance raffinée de l’ancien bâtiment conjuguée à la sobriété épurée du contemporain manifestent l’héritage des cultures par-delà l’espace-temps. Au sein du jardin de style chinois abrité par la cour, la reproduction d’un demi-pavillon hexagonal de la Cité interdite à côté duquel se dresse la statue inaugurée en 2014 de « Lao Zi s’enquérant de la Voie auprès de Confucius » réalisée par le directeur du Musée des beaux-arts de Chine, Wu Weishan, composent une scène symbolique de la culture chinoise.

 
 
Le Centre organise de multiples manifestations culturelles : représentations artistiques, expositions, conférences, colloques, projections cinématographiques, et dans le cadre de fêtes traditionnelles d’importance comme celles du Nouvel an, de la Mi-automne ou des Bateaux-dragons sont proposées des activités thématiques aux contenus riches et variés. Il collabore par ailleurs avec diverses structures culturelles françaises à l’occasion de la tenue des événements phare que sont le Festival du cinéma chinois en France, le Festival des opéras traditionnels chinois, le Festival de Quyi à Paris ou l’Exposition thématique invitée des grands maîtres et artistes de renom de la Chine contemporaine. Enfin, en partenariat avec une province ou une grande ville différente chaque année, le Centre participe à la découverte de la diversité des coutumes locales chinoises dont il présente divers aspects de développement relatifs aux cultures spécifiques, points lumineux de l’économie, produits fameux ou sites prestigieux.

 
 
Le Centre culturel de Chine à Paris intègre un département éducation et formation. Les enseignements et ateliers de langue, musique, calligraphie et peinture, cérémonie du thé, médecine chinoise et art de nourrir le principe vital ainsi que l’organisation d’activités telles que la Journée portes ouvertes, la Nuit de la langue chinoise ou les expositions photographie, projections cinématographiques et stage d’opéra classique permettent de satisfaire sous différents angles les attentes des élèves en matière de culture. Lors de séminaires organisés régulièrement, personnalités issues de tous horizons, spécialistes et auditeurs chinois et français réfléchissent ensemble sur des thématiques variées dans un dialogue constructif. S’inscrivant dans cette même perspective d’apprentissage didactique, l’Atelier de littérature offre un lieu d’échanges intellectuels stimulants.

 
 
La bibliothèque-médiathèque met à disposition des lecteurs livres, périodiques, cdrom et autres sources multimedia sur la Chine. L’auditorium accueille 160 places et est ouvert au public tous les samedi après-midi pour la projection en entrée libre de films chinois sous-titrés en français. Les actualités du Centre sont diffusées sur le site web, les réseaux sociaux et la revue périodique Chine-sur-Seine.