Chargement Évènements

Calendrier des événements

  • Cet évènement est passé

Registre des figures du Bureau Shengping – I

« Registre des figures du Bureau Shengping » Catalogue d’images en couleur des visages d’opéra de la dynastie Qing – Volume 1 (46 pages)

L’opéra de Pékin est un genre théâtral singulier et représentatif de la grande famille des arts dramatiques chinois, dont la variété des motifs du maquillage facial est l’un des éléments artistiques les plus originaux. Le maquillage facial, figures peintes sur le visages des acteurs correspondant aux différents types de rôles, exprime la personnalité et les caractéristiques des personnages. Ces motifs conventionnels ont au cours du processus de développement de l’opéra de Pékin formé un système codifié complet.

L’institution en charge de l’activité des représentations théâtrales de cour de la dynastie Qing – le département du sud – est établi sous l’ère Kangxi. Le département du sud, administré par le département des affaires internes, sélectionne des artistes parmi le peuple afin d’assurer les représentations à la cour. Sous l’ère Qianlong, l’envergure du département du sud s’élargit. La 7e année de l’ère Daoguang (1827), la discipline de la musique symphonique impériale des dix instruments est adjointe à la Musique de l’harmonie centrale, avec installation d’un conservatoire des archives, le département du sud devient le Bureau de la paix ascensionnelle Shengping supervisant toujours les affaires relatives aux représentations palatiales, continûment jusqu’à la 3e année de l’ère Xuantong (1911), pendant 162 ans.

Lors des représentations devant l’empereur et des cérémonies de célébration, cet office est responsable des spectacles théâtraux. Le maquillage des acteurs répond à une codification des motifs et des couleurs. Les spectateurs des représentations du bureau Shengping sont l’empereur en personne ou les membres de la famille impériale. Afin de garantir la qualité de la représentation en direct, un peintre de cour selon la situation réelle scénique transcrit en tant que norme de référence l’image officielle de chaque rôle de la pièce interprétée, de sorte que maquillage et costumes soient reflet de l’image de référence, ainsi un grand nombre de catalogues de représentations des costumes et maquillages ont pu être transmis.

Le Shengpingshu Lianpu (Registre des figures d’opéra du bureau Shengping) en deux volumes est une collection de reproductions des figures des personnages de l’opéra de Pékin duquel il représente l’art codifié du maquillage facial. Bien qu’aucune date ne soit inscrite sur l’album, l’œuvre a dû être réalisée par un peintre de cour d’époque Fengxian-Tongzhi (1851-1874) ou ultérieure de la dynastie Qing.

Ce catalogue d’images en couleur des visages de l’opéra de la période Qing est en soie, coloré au travail détaillé du pinceau, chaque page mesure environ 27 cm de haut x 22 cm de large, un ensemble de peintures par pièce, un rôle par peinture, portraits en buste. Les visages et costumes des personnages représentés sont peints d’or et d’argent, d’une extrême finesse. Sous le nom de la pièce est inscrite à l’encre la colonne « Costumes et visages conformes à ce modèle ».

L’album consiste en 23 images de « Mélodie musique céleste », 6 de « Montagnes Qianqiu », 12 de « Cai Tianhua », 10 de « Contre les Liang de l’Ouest », 12 de « Cité Sizhou », 8 du « Pont Taiping », 10 de « Stratagème de la cité vide », 6 de « Sonorité de jade », 10 de « Lac Luoma », au total 9 pièces et 97 images. L’exécution picturale est sophistiquée, l’expression des personnages vivante ; les illustrations sont raffinées, les couleurs fraîches, le fond de soie autant que les pigments sont de la plus haute qualité ; collection d’illustrations, sans doute objet d’appréciation de la maison royale.

Ce registre de figures hérité du Bureau Shengping est prisé pour sa virtuosité artistique et pour les informations qu’il recèle, matériau historique précieux de l’étude des costumes et des visages de l’opéra de Pékin de la période haute : livre ancien rare doté d’une valeur artistique, scientifique et patrimoniale, il enregistre et véhicule avec les autres documents d’archives du Bureau Shengping la splendeur de la civilisation chinoise. Les documents d’archives du Bureau Shengping font aujourd’hui partie du fonds permanent de la Bibliothèque nationale, ces ouvrages rares scientifiquement et correctement conservés sont transmis de génération et génération.

Le Centre culturel de Chine à Paris présente au grand public français la version électronique de l’un des deux volumes du « Registre des figures d’opéra du Bureau Shengping » incluant 46 images de personnages issus des 5 pièces « Cité Sizhou », « Pont Taiping », « Stratagème de la cité vide », « Sonorité de jade », « Lac Luoma », pour conduire à la découverte du charme des visages et costumes de l’opéra de Pékin, fleur de l’art national chinois.


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Autres événements

Exposition photographies sur la Cité interdite
Exposition photographies sur la Cité interdite Du 26 décembre 2020 au 31 décembre 2021
Exposition sur la culture de Liangzhu
Exposition sur la culture de Liangzhu Du 1 janvier 2021 au 31 décembre 2021
Exposition photographies – Moi et mon pays
Exposition photographies – Moi et mon pays Du 23 janvier au 31 décembre 2020