L’Histoire de la peinture chinoise : Une Histoire culturelle de la Chine

 

Créations et théories esthétiques, des origines à l’époque contemporaine

 

Ce cycle de conférences tendra à montrer que l’histoire de la peinture chinoise, qui s’entend tout naturellement d’une riche littérature de commentaires critiques et de hautes considérations philosophiques au fil des siècles, est une voie d’accès privilégiée à l’Histoire culturelle de la Chine.

 

Ce statut, unique parmi les nations, de la peinture en Chine s’est affirmé dès les premiers siècles de notre ère, et nous en conservons la mémoire dans de magistraux traités picturaux qui ont sensiblement orienté l’histoire, le devenir, de la création picturale – il convient de le dire, et c’est là également l’objet de ce cycle de conférences – jusqu’à l’époque contemporaine.

 

Œuvres d’abord exclusivement d’artistes-peintres (et quels maîtres !), les XIe-XIIe siècles voient – exception culturelle chinoise entre toutes –, des amateurs lettrés, ces dépositaires de la « Culture » 文 (wen) : parmi les plus talentueux poètes, calligraphes et penseurs, s’adonner également à l’art de la peinture, et ce, dans l’excellence d’œuvres mémorables ; sans rien ôter, par ailleurs, aux créations reconnues et tout autant novatrices d’artistes-peintres.

 

C’est cette longue et riche histoire que ce cycle de conférences propose au Centre culturel de Chine à Paris.

 

Conférence IV 

La peinture de paysage : les grands maîtres pour tous les temps – Cinq Dynasties 五代 (907-960) et le début des Song du Nord 北宋 (960-1126)

  1. Les maîtres de la peinture de paysage (partie I.)
  2. Le tournant des premiers grands traités sur l’art pictural : la seule ressemblance formelle 似 (si) est-elle un gage de la vérité 实 (shi) d’expression ?

 

Intervenant : Jacques Giès, Ancien président du Musée Guimet (Musée National Français d' Arts Asiatiques) est un sinologue et historien de l'art mondialement reconnu. Il possède entre autre le titre de Conservateur Général du Patrimoine, spécialisé dans les arts bouddhiques de Chine et d’Asie centrale et dans les peintures chinoises. Nommé Officier de l’Ordre des Arts et des Lettres en 2006, il fut également Inspecteur général des Affaires culturelles au Ministère de la Culture et de la Communication. Il est actuellement membre du Conseil de l’École doctorale 124 de l'université Paris-Sorbonne, où il fut élu président de l’association Asie-Sorbonne l'année dernière. Enfin, il est par ailleurs membre actif du Comité d'Étude du Vivant de l'Université Paris-Diderot.

Informations

Mardi 30 mai 2017 à 19h00

Lieu :  auditorium 

Centre culturel de Chine

 

Galerie photo