Chargement Évènements

Calendrier des événements

  • Cet évènement est passé

Route de la soie au Gansu

2 鸣沙山月牙泉景区(敦煌市)Site de la Source du croissant de lune de la montagne Mingsha (ville de Dunhuang)

Sous les Qin lune claire, sous les Han poste de défense
– Exposition de photographies sur la Route de la soie

Avant-propos

Le Gansu est enchâssé dans l’ancienne Route de la soie tel un sceptre Ruyi de jade.

Le Gansu, situé dans la section d’or de la Route de la soie, est une fenêtre importante de l’échange et du commerce extérieurs de la nation chinoise des époques ancienne et moderne. Le temps par-delà les millénaires y a accumulé un riche fonds culturel ; grand, illustre, prospère Gansu, perle claire de la vaste terre du Nord-Ouest faisant écho à notre ère de confiance en soi culturelle.

L’exposition en ligne qui a sélectionné quarante-huit belles photographies de treize villes du Gansu notamment Tianshui, Wuwe, Dunhuang, Zhangye, Dingxi, sur le mode narratif « Histoire, humain-culturel, voyage » révèle à travers quatre parties le Gansu en poésie et manifeste les territoires picturaux des paysages grandioses, de l’humain-culturel et de la Route de la soie.

INFORMATIONS

Du 13 février 2023 au 31 décembre 2023

Exposition en ligne du Centre culturel de Chine

RÉSEAUX SOCIAUX

Rejoignez la discussion sur nos réseaux sociaux !

 

Facebook

 

Instagram

 

Twitter

 

LinkedIn

 

YouTube

 

Dailymotion

 

Tik Tok

 

Bilibili

 

GALERIE DES IMAGES

I- La lune claire des Qin brille sur le passé et le présent

De l’Antiquité aux pré-Qin, jusqu’à la première grande dynastie unifiée de l’histoire de Chine – les Qin – l’étincelle de la civilisation brûle sans cesse sur cette terre. Le vent, l’eau et les activités humaines ont façonné le relief faisant apparaître un à un de merveilleux tableaux picturesques. Le peuple Qin industrieux et courageux travaille ici diligemment depuis des générations, le premier empereur des Qin « exaltant les mérites légués des six générations » a hérité des royautés Shang et Zhou et inspiré les Han, soumis au nord les Xiongnu et conquis au sud les Baiyue, jetant les bases solides de la puissance prospère du territoire de la Chine actuelle.

Vents anciens n°3, Roi de Qin unifie le pays, Li Bai (dynastie Tang)
Roi de Qin unifie le pays, puissance telle le regard du tigre !
L’épée brandie disperse les nuages, les princes feudataires entièrement venus à l’ouest.

Chanson de Liangzhou, Wang Zhihuan (dynastie Tang)
Le fleuve Jaune au lointain jusqu’aux nuages blancs, cité solitaire en la hauteur des pics
montagneux.
Pourquoi donc « Complainte des saules » à la flûte Qiang alors que le vent printanier ne traversera jamais la passe Yumen ?

II- Par le prestige des Han, Wuwei se déploie au loin

Avec la dynastie Han, prairies des chevaux au galop de Wei Qing et de Huo Qubing, déserts où retentissent les cloches des chameaux des ambassades de Zhang Qian, désert de Gobi frappé du sceptre de Su Wu. Wuwei « performance martiale et aura militaire », Zhangye « lieu d’expansion du pays en brisant le bras des Xiongnu », Jiuquan « aux sources sous la cité telles l’alcool », Dunhuang « prospérité grandiose », ces qualificatifs qui datent de l’époque de l’empereur Wu des Han transmis depuis des millénaires véhiculent le vaste plan et le rêve grandiose de la nation chinoise d’administration des territoires occidentaux et de renforcement prospère du pays.

Envoi à Wuwei du fonctionnaire Liu manœuvrer les troupes aux contrées occidentales, Cen Shen (dynastie Tang)
Aux montagnes de feu en mai peu de gens, on y voit les galops des cheveux tels les oiseaux.
Campement militaire du commandant aux frontières à l’occident de l’étoile de l’Ouest, le bruit des cornes effraie les barbares.

Vaste vue sur la ville nord, Zhang Lianyuan (dynastie Ming)
Luminosité de la montagne et teinte de l’herbe se rejoignent en vert émeraude, mille lieues de nuages épuisent mille lieues du ciel.
Les vapeurs à Liling disparaissent et le souffle de la guerre se disperse, à la tour de garde en poussière clair de lune enchanteur.

III- Alcool de raisin délicieux, poésie des charmes Tang

Sous la dynastie Tang, le Gansu appelé « Voie Longyou », qui a sous sa juridiction non seulement dix-huit préfectures mais administre également les protectorats du Anxi et de Beiting, est témoin de l’amitié étroite entre les Tang et les pays des régions occidentales ; aux yeux des habitants de la Plaine centrale il est reculé, mystérieux, beau, aux yeux des soldats en garnison aux frontières il est tantôt sévère tantôt doux, empreint de coutumes exotiques où se mêle un sentiment de nostalgie du pays natal. Le temps exceptionnel des hallebardes d’or et des chevaux de fer estompé, le Gansu a revêtu une aura de romantisme poétique et pictural et interprété la symphonie de l’âge d’or des hommages à la cour des différentes nations.

Vingt chants de Dunhuang, Chant III des grottes Mogao
Monts enneigés secs et abrupts, le bâtiment jusqu’aux nuages structure le ciel azur
Temple aux mille buddhas à nouveau ouvert, flanqué de quatre palais célestes saillants
L’oiseau de bon augure porte ombre perlée, la fleur auspicieuse crache des rameaux d’orchidées.
Purifier le cœur en voyage aux frontières merveilleuses, où les scories du monde s’en vont.

Sur le thème de la montagne Maiji, Palais céleste, Wang Renyu (dynastie Tang)
Gravir l’escalier suspendu en la vacuité sur dix mille lieues, oisif le corps uni aux nuages blancs.
Face à l’auvent les montagnes en contrebas apparaissent petites, au-dessus du Palais en section plane le soleil couchant est bas.

IV- Thés parfumés et tintements de chevaux, nouvelles sonorités de la Route de la soie

La roue l’histoire avance, nous accueillons la dynastie la plus développée économiquement de l’histoire de la Chine ancienne : la dynastie Song, et accueillons également une intégration et des échanges ethniques plus larges. De l’ancienne Route du thé et des chevaux à la Route maritime de la soie, le pays à la longue histoire qu’est la Chine rayonne perpétuellement d’une nouvelle force de vie ; des Yuan, Ming, Qing et République, jusqu’à la République populaire de Chine aujourd’hui, l’ancienne Route de la soie déborde toujours autant de vitalité ne cessant de jouer de ses chapitres nouveaux.

Ganzhou, Deng Tingzhen (dynastie Tang)
Depuis le départ de Jiuquan pour Zhangye, traversée de la rivière Ruo vers Shandan.
La terre de Chine alors entièrement sables mouvants, les montagnes frontalières rejoignent le désert froid.

Tour Nord de Jincheng, Gao Shi (dynastie Tang)
De la tour Nord regard vers l’ouest plein ciel clair, eaux déferlantes et montagnes successives surpassant celles d’une peinture.
Sur la roche le son du courant impétueux tel la flèche, au-dessus de la cité l’élan de la lune en croissant tel l’arc.

 

Hepta ancien – Vue d’automne à la passe Jiayu
Au fort frontalier la pluie crépusculaire presse l’automne de gel, l’hémérocalle jaune répand un parfum rivalisant avec les champs sauvages.
Quant à la tour de guet parcourant le monde, la fumée longue au soleil couchant se dresse jusqu’en haut des nuages.


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres événements

Stage de peinture chinoise traditionnelle
Stage de peinture chinoise traditionnelle Du 13 mai au 18 juin
Stage de danse chinoise classique
Stage de danse chinoise classique Du 13 mai au 18 juin
10e Festival du cinéma chinois en France
10e Festival du cinéma chinois en France Du 13 mai au 30 juin 2024