Chargement Évènements

Manifestation de « l’harmonie du souffle donne naissance au mouvement » des « six méthodes » de la peinture chinoise

 

En Chine sous les Six dynasties le peintre et théoricien des beaux-arts Xie He introduit les « six méthodes » : « harmonie des souffles donne naissance au mouvement, méthode de l’ossature dans l’utilisation du pinceau, relativement à l’objet réaliser l’image de la forme, suivant les catégories appliquer la teinte, à travers l’espace positionner la place, le transmettre par extension au traitement de la reproduction ». Les « six méthodes » signifient que du transfert de l’expression du souffle interne à l’utilisation du pinceau externe, la structuration, la coloration, la composition, y compris dans la reproduction, présentent toutes normes et critères esthétiques. Au sein de ces six méthodes « harmonie des souffles donne naissance au mouvement » est première, au commencement employée lors de la peinture de portrait pour représenter le souffle spirituel de « l’image du personnage », son emploi est par la suite étendu aux scènes de montagnes et de rivières. Il s’agit de l’horizon le plus élevé recherché par les peintres des différentes époques, sorte d’esthétisme doué de « rythme vital ». Harmonie des souffles indique « souffle divin » et « harmonie divine ». « Méthode de l’ossature dans l’utilisation du pinceau » est un procédé pictural. « Harmonie des souffles donne naissance au mouvement » est l’objectif et le résultat de la « méthode de l’ossature dans l’utilisation du pinceau ». L’un des aspects antonymes de « harmonie des souffles donne naissance au mouvement » est « fixité », « raideur » et « absence de souffle divin ».

 

La présente conférence, parmi les méthodes traditionnelles de la peinture chinoise exprimant le « souffle du nuage », par la « méthode de l’ossature dans l’utilisation du pinceau » (soit à travers les différents modes d’utilisation du pinceau : tracés de lignes « souples » ou « rigides ») exprimera les « marqueurs emblématiques » des nuages des différents « aboutissements d’harmonie » et « harmonies des souffles », et manifestera la force de vie du « souffle du nuage ». La conférencière par l’emprunt d’exemples concrets en calligraphie et en peinture déchiffrera la manière dont l’artiste chinois met en œuvre points et lignes, méthode de la crevasse, et harmonies de l’encre pour refléter le vrai paysage de montagnes et de rivières « fusionnel du moi » et absolu ; voir dans le tableau « naissances mutuelles du vide et du plein », « harmonie des souffles donne naissance au mouvement » ; et finalement atteindre à l’horizon « d’unicité du ciel et de l’homme ».

 

Mots clé : Xie He ; harmonie du souffle donne naissance au mouvement ; méthode de l’ossature dans l’utilisation du pinceau.

 

Par Li Xiaohong

 

Li Xiaohong (Xiaohong Lucie Li), DEA en arts plastiques de l’Université Panthéon Sorbonne (Paris 1), doctorat en archéologie et histoire de l’art de l’Université Paris-Sorbonne (Paris IV), membre de l’Axe Orient-Occt du Centre de recherche Textes et cultures (EA4028) de l’Université d’Artois, membre du Centre de recherche sur l’Extrême-Orient de l’Université Paris-Sorbonne (CREOPS, Paris IV), membre invité de Jao Tsung-I Petite École, University of Hong Kong. Elle a publié sa thèse Céleste Dragon, Genèse de l’iconographie du dragon chinois (Éd. You Feng, 2000), et obtenu le prix Stanislas Julien de l’Institut de France-Académie des Inscriptions et Belles Lettres (2001).

 

 

 

Informations pratiques

Vendredi 4 octobre à 14:00

Auditorium du Centre culturel de Chine à Paris

Réservation : 01 53 59 59 20 / cccparisinfo@gmail.com


Autres événements

Splendeurs de Chine
Splendeurs de Chine 24-27 septembre 2019
1911 Revolution
1911 Revolution Samedi 28 septembre 2019 à 15:00
Battle of Memories
Battle of Memories Samedi 5 octobre 2019 à 15:00