Chargement Évènements

Calendrier des événements

  • Cet évènement est passé

Conférence

 

État actuel de la création dans l’art de l’eau et de l’encre contemporain chinois

 

Lorsque l’on parle de l’état actuel de la création picturale à l’eau et à l’encre en Chine, il faut remonter à 1978. De 1978 à aujourd’hui se sont déjà écoulées trente années, au cours de l’évolution sociale de ces courts trente ans la Chine, à l’origine pays fermé, a avancé vers l’ouverture ; la société chinoise a traversé de gigantesques mutations, l’art pictural à l’eau et à l’encre a de même connu des secousses d’une envergure sans précédent. Des doutes, critique et même négation de la culture traditionnelle des commencements, à la fervente vague d’enthousiasme pour la recherche sur la culture traditionnelle qui se soulève à nouveau aujourd’hui, eau et encre de Chine semblent après avoir traversé un processus soudain de mutation revenir à leur origine « la tradition ». Nous ne cessons d’interroger : « Où se situe la valeur des explorations multiples de ces trente années ? Eau et encre de Chine sont aujourd’hui de quelles formes ? Vers où se s'orientent-elles dans le futur ?

 

Au cours de ce processus de développement de trente années, la création chinoise à l’eau et l’encre, aux pigments nouveaux éclatants de profusion, aux valeurs diverses et aux formes plurielles, a composé le riche et complexe paysage artistique diversifié de l’eau et de l’encre de la Chine contemporaine. Si selon les critères des normes du langage et des spécificités esthétiques de la peinture lettrée, nous considérons globalement l’état actuel de la création à l’eau et à l’encre en Chine, il est possible de distinguer trois sortes de modalités d’expression : nouvel eau-encre, nouvelle tradition, et nouveau style ancien.

 

Le nouvel eau et encre, par des qualités d’exploration distinctes et des jugements de valeur indépendants, a augmenté l’art de l’eau et de l’encre chinois contemporain d’un pouvoir d’attraction vif et émouvant.

 

La nouvelle tradition, ou création des modèles picturaux de personnages à l’eau et à l’encre depuis le « Système Xu Jiang », constitue le plus grand aboutissement dans les développements ces cent dernières années de l’eau et de l’encre en Chine. Disposant du pouvoir de traiter des réalités de la vie humaine, d’exprimer l’esprit de la nation, de modeler les valeurs morales de la nation, de réaliser les idéaux ultimes poursuivis par l’humanité, elle est devenue la forme principale de création en eau et encre de la Chine contemporaine, participant aux accomplissements de la discipline picturale chinoise à l’eau et à l’encre non seulement dans le contentement nourrissant de la conscience et le perfectionnement de la personnalité, mais encore dans l’incarnation des aspirations du pays et des visages de l’époque.

 

Le nouveau style ancien marque le retour éclatant de la peinture traditionnelle chinoise après la dévastation, ses vaisseaux sanguins ancestraux manifestent non seulement la force de vie puissante de l’esprit de la culture traditionnelle chinoise, mais encore la rectitude de la racine et la pureté de l’origine, la conformité à la veine lettrée et la poursuite de la consécration de l’esprit caractéristiques de la conscience culturelle inhérente à l’art de l’eau et de l’encre chinois.

 

Les trois formes artistiques bien qu’englobant difficilement la totalité des expressions de la création à l’eau et à l’encre de la Chine contemporaine parmi lesquelles certaines œuvres  dont les formes de l’esthétique et du langage font apparaître un état d’imbrication mutuelle et dont la stricte distinction catégorique est l’objet de questionnements académiques  peuvent être étudiées à part spécifiquement ; elles nous aident cependant dans leurs conclusions, leurs analyses et leurs recherches, à déterminer l’aspect actuel de la création contemporaine chinoise à l’eau et à l’encre, et à réfléchir à la direction des développements de la discipline dans le futur. Par leurs interactions mutuelles, ces trois formes ont produit un art intégrant dense fondement traditionnel et éléments d’une exploration nouvelle, quête spirituelle d’un idéalisme héroïque et souci universel des affaires humaines, idéal culturel d’unicité harmonieuse ciel, terre, homme, esprit et préoccupation profonde des états d’âme de l’individu – constitutifs des vastes scènes de perspective de l’art de l’eau et de l’encre chinois contemporain.

 

Intervenants : Zhang Jiangzhou, Liang Zhanyan

 

Zhang Jiangzhou
Vice-directeur, membre, chercheur, directeur d’études de l’Académie nationale de peinture de Chine. Membre honoraire de l’Académie nationale des sciences et des arts de Russie. Membre de l’Association des spécialistes des beaux-arts de Chine, célèbre expert en culture du Ministère de la communication du Comité central du parti communiste chinois, expert d’excellence du Ministère de la Culture de Chine, allocataire d’une subvention spéciale du Conseil des Affaires d’État. Zhang Jiangzhou a publié plus de vingt recueils individuels de peinture, deux monographies de théorie, un grand nombre de ses œuvres ont été présentées et primées dans le cadre d’expositions nationales des beaux-arts. Par les riches résultats de sa création et de ses recherches et par sa contribution académique active, Zhang Jiangzhou est devenu un représentant influent des cercles de la peinture chinoise contemporaine.

 

Informations pratiques

Mardi 13 mars 2018 à 19:00
Auditorium du Centre culturel de Chine à Paris
Réservation obligatoire


Autres événements

Festival du cinéma chinois en France
Festival du cinéma chinois en France 28 mai-10 juillet 2018
RECONSTITUTION
RECONSTITUTION 6-28 juin 2018
Rimes anciennes, sonorités présentes
Rimes anciennes, sonorités présentes 18-22 juin 2018