L’Histoire de la peinture chinoise : Une Histoire culturelle de la Chine
Créations et théories esthétiques, des origines à l’époque contemporaine
中国绘画史 :中国文化史之
从源头到当代的审美创造与画论

 

Ce cycle de conférences tendra à montrer que l’histoire de la peinture chinoise, qui s’entend tout naturellement d’une riche littérature de commentaires critiques et de hautes considérations philosophiques au fil des siècles, est une voie d’accès privilégiée à l’Histoire culturelle de la Chine.

 

Ce statut, unique parmi les nations, de la peinture en Chine s’est affirmé dès les premiers siècles de notre ère, et nous en conservons la mémoire dans de magistraux traités picturaux qui ont sensiblement orienté l’histoire, le devenir, de la création picturale – il convient de le dire, et c’est là également l’objet de ce cycle de conférences – jusqu’à l’époque contemporaine.

 

Œuvres d’abord exclusivement d’artistes-peintres (et quels maîtres !), les XIe-XIIe siècles voient – exception culturelle chinoise entre toutes –, des amateurs lettrés, ces dépositaires de la « Culture » 文 (wen) : parmi les plus talentueux poètes, calligraphes et penseurs, s’adonner également à l’art de la peinture, et ce, dans l’excellence d’œuvres mémorables ; sans rien ôter, par ailleurs, aux créations reconnues et tout autant novatrices d’artistes-peintres.

 

C’est cette longue et riche histoire que ce cycle de conférences propose au Centre culturel de Chine à Paris.

 

Mercredi 1er février 2017 à 19:00 Conférence I

I. Les œuvres premières : mémoire et appréciation historique
1. Les œuvres premières : mémoire et appréciation historique – des Royaumes combattants 战国 aux Han de l’Est 东汉 (Ve siècle av. J.-C - début du IIIe siècle ap. J.-C. )
2. La représentation picturale et sa question philosophique – ép. des Six Dynasties 六朝 (221-589)
- les premiers traités d’esthétique : Les Six principes dans la peinture
3. Représentation picturale et quête spirituelle et morale : ép. des Six Dynasties 六朝 (221-589)
- peinture religieuse bouddhique et peinture profane édifiante

 

Intervenant : Jacques Giès, ancien président du Musée national des arts asiatiques – Guimet et Inspecteur général des Affaires culturelles au Ministère de la Culture et de la Communication, est un sinologue et un historien de l'art mondialement reconnu dans le domaine de l’art bouddhique en Chine et en Sérinde (Asie centrale orientale), ainsi que dans celui de l’histoire de la peinture chinoise.

Informations

Mercredi 1er février 2017 à 19:00

Conférence I

Galerie photo