Activités et événements Cours et

ateliers

Médiathèque Archives Infos pratiques    
 
   
     
     
 

Infos pratiques

 
 

 
 

1 Boulevard de la Tour-Maubourg 75007 Paris

 
     
 

Ouverture du lundi au vendredi de 10h à 12h30 et de 14h à 18h

 
     
 

Tél : 01 53 59 59 20
Fax : 01 53 59 59 29
Siteweb : www.ccc-paris.org
Mail : cccparisinfo@gmail.com

 
     
     

 

 

 

 

  Activités et événements > Exposition  
 
 
     
 

Art-Écologie-Culture
Exposition de la soie Liangchou

 
     
 

Du 18 mars au 14 avril 2016
Bâtiment classique

 
     
   
     
 

La première exposition d’art de la culture écologique sur la soie Liangchou, organisée par le Centre Culturel de Chine à Paris, le Bureau de la culture et du tourisme de Shenzhen aura lieu du 18 mars 2016 au 14 avril 2016, au Centre culturel de Chine à Paris. Il s’agit de la première exposition sur la scène internationale qui aura pour thème le tissu écologique traditionnel chinois: la soie Liangchou.

 

Cette exposition dévoilera au monde les techniques de teinture traditionnionnelles à la main et par les plantes de la soie Liangchou, ainsi que l’histoire de l’évolution du style de la mode chinoise, afin d’exposer à l’international cet élégant symbole culturel chinois qui est autant traditionnel que moderne.


Liangzi, directrice du design de la marque “天意 TANGY”, “ TANGY collection” de l’entreprise de mode Liangzi de Shenzhen, sera présente lors de cette exposition en tant que commissaire. L’exposition présentera également au public la

 

collection de vêtements minutieusement créés à partir de soie Liangchou par cette styliste de mode chinoise exceptionnelle. Mêlant parfaitement le charme de l’Orient, les tissus écologiques et traditionnels de Chine ainsi que la mode internationale, cette collection de vêtements expose au monde la beauté inconnue auparavant de la soie Liangchou.


De l’antiquité jusqu’à nos jours, la sagesse populaire se concentre sur la scène mondiale.


D’après les découvertes archéologiques, la soie Liangchou, unique et considérée en Chine comme celle de plus grande qualité, a déjà plus de deux mille ans d’histoire. Tissée à partir des balles soie pour obtenir une étoffe blanche, la soie Liangchou est ensuite plusieurs fois trempée dans du jus de shuliang (une plante médicinale chinoise, en latin dioscorea cirrhosa) puis séchée au soleil.

 

 

Puis le limon d’étang qui contient des ions ferriques étant appliqué uniformément à la surface du tissu, on obtient alors cette matière (d’un côté noir et de l’autre marron) aux veinures irrégulières grâce à plus de 30 processus complexes. Ce procédé naturel constitue le secret de fabrication transmis à l’oral de génération en génération. La soie Liangchou est aujourd’hui encore entièrement fabriquée à la main, les teintures utilisées sont élaborées avec des plantes médicinales chinoises sauvages qui n’ont jamais été cultivées. Etant une des soies aux traitements les plus élaborés, aux formes

particulières et au prix élevé, la soie Liangchou est parmi les tissus surnommée « l’or mou ». Cette matière écologique unique au monde, témoigne de la sagesse orientale de l’antiquité tout en dégageant un charme du lointain et du naturel. L’histoire brillante de son évolution pendant des centaines d’années, sa production et son traitement sont tous en contact étroit avec l’environnement. Ainsi la Première Dame de la République de Chine, Mme Song Qingling, déclarait aimer la soie Liangchou par-dessus tout.


Cependant, avec l’avancée de l'industrialisation, le travail manuel, ayant une très faible productivité commença à disparaître petit à petit. Ainsi l’artisanat de fabrication de soie Liangchou avait presque disparu le siècle dernier. Mais, il y a vingt ans, une styliste de mode venant de Shenzhen est tombée par hasard sur cette soie qui l’émut par sa sagesse antique et son naturel. Elle se consacra alors à la protection, à la recherche ainsi qu’à la conception de soie Liangchou pour que ce tissu puisse retrouver son charme sans précédent sur la scène de la mode. Il s’agit de Liangzi, la directrice du design de la marque “天意 TANGY”、“TANGY collection”, gagnante du prix Jinding, la plus grande récompense dans le domaine de la mode et déjà connue pour être nommée par le magazine Bazaar “l’ambassadrice de la protection de l’environnement dans le monde de la mode en Chine ”. Liangzi déclara que " l’ancienne sagesse populaire qui est cachée derrière la soie Liangchou, son mécanisme unique, son toucher, sa brillance ainsi que ses procédés de fabrication traditionnels font qu’elle représente un patrimoine culturel très précieux laissé par nos ancêtres. Tout cela était donc suffisant pour qu’elle retienne mon attention afin de la populariser sur la scène mondiale de la mode avec ma propre vision de la conception, de sorte que de plus en plus de personnes ayant des intérêts et des valeurs communs comprennent et partagent la beauté et le respect pour la santé de cette soie traditionnelle chinoise de plus de deux mille ans d’histoire !”


Cohérence entre l’Est et l’Ouest, La construction d’une plate-forme internationale de mode écologique.


En tant que découvreuse et protectrice du tissu écologique traditionnel chinois, ainsi qu’exportatrice d’art, Liangzi a pris "la mode écologique, l’harmonie entre l’Homme et la nature" comme concept pour que la soie Liangchou puisse trouver une nouvelle vie. Elle a donc créé des variétés de soie telles que “la soie colorée TANGY”, “la soilée filée TANGY”, “la soie keliang TANGY” et d’autres. Elle utilise non seulement cette matière spéciale pour la conception de vêtements, bijoux et accessoires, mais garde aussi chaque chute de tissu pour créer des colliers uniques. Elle préconnise par ailleurs d'utiliser les galets de graines de thé naturel pour le rinçage de la soie Liangchou. Aujourd’hui, ce concept de mode écologique qu’elle défend sans relâche est de plus en plus estimé dans le domaine de la mode internationale. Le marché haut de gamme déjà florissant de cette soie disparue depuis de nombreuses années connaît un développement très rapidement dans le monde de la mode.

 

“Etant le résultat du ciel et de la nature, la soie Liangchou a son propre caractère culturel. De nos jours, la mode la plus haut de gamme est celle écologique, et c’est en utilisant la nature dans l’âme de la conception que l’on peut laisser apparaître un environnement harmonieux.” Pour Liangzi, "cette exposition d’art pourrait amener un excellent public international pour la promotion et la partage de la soie Liangchou, ce qui permettrait aux stylistes et artistes de connaître son charme, en espérant qu’elle puisse attirer de plus en plus de personnes dans le monde qui aiment avoir une vie saine, respectueuse et

 

belle, pour que l’on puisse participer en partager ensemble cette chance!”


Il est à noter que, dans le cadre des efforts conjoints de Liangzi et du gouvernement local, la soie Liangchou a été officiellement classée dans la liste du patrimoine culturel immatériel national de la Chine en juin de 2008. De plus, Liangzi a investi pour établir la une fondation de conservation de la soie Liangchou : la "Le jardin de soie TANGY - Le champ de protection nationale du patrimoine culturel immatériel". Elle prévoit également de mettre en place un "Champ de protection de la dioscorea cirrhosa sauvage du sud de la Chine". La transmission et le respect de Liangzi envers cette soie a finalement réveillé la belle endormie depuis un millier d’années. La première exposition mondiale d’art de la culture écologique de soie Liangchou qui aura lieu à Paris sera un moment fort attendu.
 

 
     
     
     
     
     


 

 

 Centre culturel de Chine à Paris

 
Copyright ©  Centre culturel de Chine à Paris. Tous droits réservés.