Activités et événements Cours et

ateliers

Médiathèque Archives Infos pratiques    
 
   
     
     
 

Infos pratiques

 
 

 
 

1 Boulevard de la Tour-Maubourg 75007 Paris

 
     
 

Ouverture du lundi au vendredi de 10h à 12h30 et de 14h à 18h

 
     
 

Tél : 01 53 59 59 20
Fax : 01 53 59 59 29
Siteweb : www.ccc-paris.org
Mail : cccparisinfo@gmail.com

 
     
     
     

 

 

 

 

 

Dossiers

 
 
 
     
 

Les dynasties dans l'histoire chinoise :
La dynastie des Xia

 
     
 

Mis à jour le 2-2-2017

 
     
 

La dynastie des Xia (du 21e siècle à 16e siècle avant J. C) est la première dynastie de l'histoire de Chine. Elle compte 17 empereurs. Les régions sous sa gouvernance correspondaient au sud de la province du Shan Xi et l'ouest de la province du Henan.

Le fondateur de cette dynastie, Da yu, était un héro historique réputé pour avoir mis fin aux ravages des eaux du fleuve jaune. On dit que c'est grâce à cet exploit qu'il a obtenu le soutien de nombreuses tribus et a pu fonder la dynastie des Xia. Elle a marqué le début de l'esclavagisme en Chine.

Durant la dernière moitié du règne des Xia, l'écart entre la classe dirigeante et le peuple s'est agravé. Pour ne rien arranger, le dernier empereur de cette dynastie était sybarite. Il négligeait les affaires

 

Da yu

d'Etat, s'adonnait aux plaisirs amoureux et méprisait la souffrance du peuple.

 

Tasse de vin en bronze (er li tou)

 

Quand ses ministres lui adressaient des reproches, il les faisait tuer. C'est pourquoi à la fin, toutes les principautés lui opposèrent une résistance. L'une d'elles, la principauté de Shang, l'a vaincu et détrôné. C'est ainsi que la dynastie des Xia est tombée.

Vu le peu de documents historiques retrouvés, l'influence de cette dynastie est matière à controverse parmi les scientifiques. En 1959, les archéologues chinois ont commençé la fouille de vestiges dans la province du He nan, à « er li tou ». On dit que ce sont les sources les plus fiables pour étudier la dynastie des Xia.

La plupart des outils qu'on y a découvert sont en

pierre. Certains sont faits d'os. On n'a pas découvert d'outils en bronze de grande taille, mais des petite pièces, telles que des houes, des ciseaux, et de petites marmites. On a trouvé aussi des objets décoratifs en jade. Toutes ces découvertes montrent le développement de l'artisanat à cette époque.

D'après la documentaion existante, le plus remarquable est le calendrier d'alors. A l'époque, on définissait déjà le mois selon la position de la Grande Ourse. L'organisation du travail agricole était aussi basée sur ce calendrier.
 

 
     
     
     
     


 

 

 Centre culturel de Chine à Paris

 
Copyright ©  Centre culturel de Chine à Paris. Tous droits réservés.